Dwelt

Dwelt

Un système, des alters

 Ecrit par Plume

 

 

 

 

Un système est un terme utilisé le plus souvent pour décrire un ensemble d'élément ayant une fonction précise oeuvrant pour un but commun : on parle ainsi de système digestif, de systèmes informatiques, etc...

 

Dans le cas des multiples, ce terme s'applique donc parfaitement. Chaque personnalité est indépendante, mais pour que la personne en tant que tout soit en mesure d'affronter la vie normalement, elle a besoin de toutes les personnalités ensembles. Chaque alters détient une partie de ce qu'une personne entière a besoin dans la vie. Beaucoup de parties peuvent être commune aux alters, mais il y en a des spécifiques qu'on ne retrouve que chez un seul alter à la fois.

 

Les émotions, par exemple, que certains vont pouvoir ressentir alors que d'autres auront du mal, voir en seront incapable.

Les capacités détenues par chacun varient aussi : Alix est très à l'aise avec le social, Daemgère plutôt bien les conflits, Nathan avec les maths, la physique, la logique pure, moi avec tout ce qui va être lié à une logique plus intuitive.

On a donc besoin les uns des autres pour être fonctionnel, c'est-à-dire pour avoir une vie sociale et professionnelle à peu près équilibrée. Pour avoir quelqu'un d'équilibré avec toutes nos compétences, il faudrait tous nous fusionner.

 

 

A qui s'applique le terme "alter/personnalité" ?

J'ai tendance à opposer le terme d'alter à celui d'hôte, pour différencier celui qui gère la vie de tous les jours de ceux qui sont le plus souvent à l'intérieur. Mais c'est quelque chose de subjectif, tous les systèmes n'ayant pas d'hôte, ou alors en ayant plusieurs.

Au sens strict, le terme d'alter/personnalité s'applique à tous les membres du système, hôte compris. Même moi qui suis en train d'écrire, celle que vous rencontrerez en premier, celle qui deviendra sûrement votre amie, je suis un alter. 

Dans l'inconscient collectif, un alter est une sorte de personne diminuée, voir psychotique, et les médias qui offrent une vision de la multiplicité à travers des séries criminelles ou légèrement caricaturales n'aident pas franchement.

 

Un alter a autant de chance d'être un psychopathe, sociopathe ou serial killer que votre voisin. Ce sont des personnes à part entières, ayant pour la plupart subit un traumatisme et faisant ce qu'elles peuvent pour se reconstruire. Je dis "pour la plupart" parce que certains membres du système peuvent ne pas avoir de souvenirs liés à un traumatisme (chez moi je parle notamment d'Alix et Nathan).

 Quand vous rencontrez un système, vous rencontrez donc un ensemble d'alters, un ensemble de personnalité, de personnes ayant besoin les unes des autres pour fonctionner.

 

 

Qu'est-ce qui caractérise les alters ?

Chacun a donc une personnalité propre : chacun a ses goûts, ses préférences, une capacité d'analyse différente des autres, des souvenirs en partie ou totalement différents des autres, donc une construction mentale différente.

C'est déjà arrivé que simplement penser à quelque chose que j'aime provoque une réaction de dégoût parce que Daemon n'aimait pas cette même chose.

Encore un autre exemple, je vais laisser les gens m'approcher mais ne pas m'impliquer émotionnellement avec eux ; Daem va tout faire pour rester en solitaire ; Alix n'aura aucun problème pour bavarder avec n'importe qui.

Ce ne sont pas simplement des états d'esprits différents, ce sont véritablement des personnalités différentes, avec tout un fonctionnement qui diffère de l'une à l'autre.

 

 

En ça, ils sont différents des amis imaginaires, des daemons, des tulpas et autres familiers créer volontairement par l'esprit. On ne créer pas volontairement un alter. Dans l'immense majorité des cas, ils sont créés dans l'enfance suite à une situation d'abus, et se dévoilent à l'hôte progressivement (ou non). Il peut y avoir création d'un nouvel alter à l'adolescence ou l'âge adulte si il y a un nouveau traumatisme, mais ça reste rare.

 

Le plus souvent, les alters sont créés durant l'enfance et sont soit actifs, soit mit en dormance jusqu'à ce qu'on ait à nouveau besoin d'eux, ou qu'ils s'éveillent par eux-même. Ce pourquoi certains peuvent avoir l'impression de créer leurs alters durant l'âge adulte, parce qu'une fois mit en dormance un alter n'a plus de notion du temps. Ce aussi pourquoi  certains alters n'ont pas conscience que le temps où se produisait la situation d'abus est terminée.

 

De plus, un alter a sa volonté propre. Il est difficile de leur imposer quelque chose (et irrespectueux, aussi...). On s'en sort plus rapidement par la parole et le compromis qu'en imposant sa propre volonté. Ils choisissent quand ils veulent se montrer, quand ils veulent communiquer, etc...

Combien de fois j'étais dans une situation délicate, j'ai demandé de l'aide à Daemon, et j'ai eu pour seule réponse : "débrouille-toi seule, t'en es capable, t'apprendras jamais rien sinon". Tandis que d'autres fois, pour d'autres choses, il tentait de prendre le contrôle et me forçait à reculer.

Idem pour Nathan et Alexis, même si Nathan est de loin le plus discret de tous quand il vient partager le contrôle avec moi, à tel point que je ne m'en rends pas tout de suite compte.

 

Un système, donc, et des alters.

Un ensemble de personnalités oeuvrant pour donner l'impression d'une seule personne fonctionnelle.

 



24/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres