Dwelt

Dwelt

La première fois

Ecrit par Plume le 20/02/2018

 

 

 

Aujourd'hui, ça a été la première fois que nous avons pris le bus sans être maladivement anxieux.

 

Je voulais commencé par cette phrase. Par ce « ça a été la première fois », parce que ça veut dire qu'il y en aura d'autres.

Et cette idée fait du bien.

 

 Il y a des choses que l'on a beau savoir, notre inconscient n'arrive pas à les concevoir. Et puis, un jour, la lumière se fait.

 

 

Ça fait quelques temps que j'ai commencé à lire un livre sur les thérapies et traitement de la dissociation et des troubles dissociatifs, un bouquin vraiment complet, que je lis lentement pour prendre le temps de bien m'imprégner des pages, et être sûre de bien comprendre ce qui y est dit.

Ce livre est une mine d'or pour qui a déjà des bases en psychologie et en physiologie humaine. Comprendre par là qu'il n'est pas accessible à n'importe qui, il est avant tout pour les psychologues et psychiatres, et les étudiants dans ces disciplines. Je tiens à préciser ça parce que bon nombre de ressources adressées aux professionnelles ne sont pas faite pour être lues par des gens qui n'ont pas de formation dans ce domaine. Déjà parce que ce n'est pas forcément compréhensible, et ensuite parce que la façon d'aborder le thème peut être un trigger.

Enfin ce bouquin est bien pour les professionnels qui s'intéresse à la dissociation. Et bonus, il est en français. Je mettrais le lien Amazon à la fin de l'article pour ceux qui veulent.

 

A un moment, dans le livre, ils font le cas clinique d'un homme souffrant de certains symptômes dissociatifs et de stress post-traumatique. A un moment de l'entretien, son thérapeute et lui échangent ces mots :

 

Thérapeute : Ok, c'est en effet important de savoir se défendre, très important...

Patient : Et dans le passé, je n'ai pas pu me défendre...

 

Alors que j'en arrivais à ce stade, j'ai songé « Et maintenant, tu es un adulte capable de te défendre».

Et dans la même seconde, Alexis et moi avons eu la même réalisation : Nous aussi.

On est resté stupéfait. J'ai refermé le livre et, à l'intérieur, on a échangé un regard.

 

Oui, nous aussi nous sommes désormais adultes et capables de nous défendre. Notre corps est peut-être celui d'une femme, mais il a de la force.

On peut tenir tête.

Nous ne sommes plus des enfants sans défense.

On le savait déjà, tout ça. Mais quelque part, aucun de nous deux n'y croyait. Quel part, nous étions resté des enfants terrorisés et impuissants.

Et puis maintenant...

L'expression « la peur s'est envolée » n'a jamais aussi bien portée son nom. C'est comme si on avait été enroulé dans une couverture de peur pour rester vigilent et nous protéger, et que d'un coup, cette couverture s'était déroulée et était tombée par terre. Et j'ai réalisé d'un seul coup la place qu'avait prit la peur dans notre vie. Beaucoup trop ! Mon dieu, on s'y était tellement habitué... c'en était arrivé à un point que l'on ne réalisait pas toujours que c'était de la peur. C'était juste le sentiment habituel que l'on partageait. Quand elle est partie, c'est comme si nous avions eu une tonne d'eau qui nous écrasait constemment, et qu'elle venait subitement de s'évaporer.

Bon, je ne dirais pas que l'on n'a plus du tout peur, mais Alexis et moi arrivons beaucoup mieux à la contrôler. On peut se dire « Nous sommes adultes maintenant, ce n'est pas aussi menaçant que ça en à l'air » et y croire. Et comme on y croit, les plus jeunes commencent aussi à se sentir plus en sécurité.

 

Ça a tellement l'air de rien dit comme ça, mais on a vraiment eu l'impression d'être heurté par un trente-huit tonnes de réalité.

C'est un sentiment totalement nouveau que de ne pas être aussi terrorisés par le monde. On s'est déjà sentis protégé les uns par les autres, mais c'est la première fois que l'on se sent à peu près en sécurité, ou tout du moins que l'on ne se sent plus en danger immédiat.

 

C'est étrange de se dire « tiens, là je devrais avoir peur... mais non ».

C'est étrange, mais ça fait du bien.

 

 

 

 

 

-> Lien du livre

 



22/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres