Dwelt

Dwelt

Après cinq jours de travail

Ecrit par Plume le 27/05/2016

 

 

 

 

C'est fou comme le travail nous en apprend sur nous-même. Dans mon cas, pas seulement sur moi-même mais aussi sur mes alters. En cinq jours, ils ont plus été présent que jamais. Il semblerait que le fait d'emballer des bouquets, de tiger des fleurs et d'épiner des roses les intéresse autant que moi.

 

Alix me rejoint de plus en plus facilement. Au début, sa présence finissait par nous donner mal à la tête. Maintenant ça va un peu mieux, d'autant que j'ai de moins en moins besoin d'aide pour me sentir à l'aise socialement parlant, du moins avec l'équipe. Les clients me mettent toujours autant mal à l'aise.

Daem préfère les activités tranquille, comme tiger des fleurs ou agrafer les emballages. La seconde fleuriste le laisse indifférent, même si elle parle un peu trop selon lui.

Nathan s'en sort uniquement avec le fait de tiger les fleurs. Tout le reste, il galère trop pour que je puisse le laisser faire sans que ça ait un impacte sur notre vitesse de travail.

 

Mais c'est sur Alexis que j'ai compris le plus important. Le fait qu'il arrive parfois au contrôle avec moi de façon aléatoire m'avait étonné, mais en fait ni lui, ni moi, ni Daemon n'arrivons à contrôler quand est-ce qu'il sort ou rentre dans ces cas-là. Je l'ai compris avant-hier, quand il était prêt à jeter un bouquet par terre parce que les emballer avec moi l'ennuyait, et le fait de ne pas réussir à retourner à l'intérieur l'irritait. On a tous essayé de l'attirer à nouveau à l'intérieur, rien à faire. C'est assez problématique, dans le sens où si jamais il arrive à sortir alors qu'il est en pleine crise de colère, ça va être dur pour moi de le contenir. Ca nous est déjà arrivé, je préférerai éviter de recommencer...

 

Quant à Caissie, elle fait des progrès petit à petit. Evidemment, elle ne sort jamais quand je suis au travail, mais elle ose de plus en plus venir en co-conscience quand je suis avec les autres sur skype, afin de savoir ce qui se passe.

 

L'un dans l'autre, les choses s'arrangent et on travaille de mieux en mieux ensemble.

 

 

 



21/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres