Dwelt

Dwelt

Alters en marge et social manager

Ecrit par Plume

 

 

 

 

 

Nous avons plusieurs alters qui ont un lien très ténu avec le reste du système : Cassandra, Varegh et Alix.

 

La communication est parfois difficile, nous sentons très peu leur présence. Aussi ironique que ça puisse paraître, c'est Alix qui a le plus d'important au niveau social pour le système.

 

 

Concernant Alix, sa mise à l'écart vis-à-vis du système est un choix personnel. Elle n'a pas voulu avoir de partie à elle dans le monde intérieur, elle vagabonde de partie en partie, restant le plus souvent dans la partie commune.

 

Alix a vingt-trois ans, elle est l'un des premiers alters créé, en duo avec moi. Elle s'est réfugiée à l'intérieur dès le départ. Elle est en charge de la partie "interaction sociale avec l'extérieur", d'où l'appellation "social-manager".  Elle est celle qui va dominer au contrôle quand il s'agit de parler de tout et de rien, de gérer quelque chose avec un groupe de gens inconnus ou presque, bref, tout ce que je ne suis pas capable de faire seule.

Son rôle important n'empêche pas qu'elle reste celle avec qui j'ai le plus de mal à communiquer. Seules quelques émotions passent, sinon la communication est uniquement verbale, et ponctuelle. Elle peut-être en co-conscience avec moi, mais en général je le suis très peu avec elle, et ça ne dure pas longtemps.

 

Ce manque d'intégration au système et de co-conscience peut avoir des conséquences pas géniales quand on essaie de dépasser les limites, comme lors de cette semaine de travail chez la fleuriste.

La demande en interactions sociales était forte, il a fallu qu'Alix me soutienne et prenne une partie des commandes pendant trois jours avant que je puisse gérer le stress seule. Le premier jour, il nous a suffit de deux heures passées ensemble en continu pour avoir un mal de tête horrible tout le reste de l'après-midi. Alix a été obligée de retourner à l'intérieur vers midi parce que ça devenait insoutenable. Arrivé au troisième jour, on ne pouvait toujours pas passer plus de deux ou trois heures ensemble sans avoir mal à la tête, mais la douleur était devenue un peu plus supportable. Rester en contact trop longtemps demeure cependant hors de notre portée.

La seule explication que j'ai pu trouver, c'est qu'ayant aucune partie à elle, elle n'a pas de lien fixe qui la rattache au système. Elle est un satellite, important certes, mais qui gravite autour de nous sans jamais vraiment tisser de liens forts. J'aimerai pouvoir changer ça, l'intégrer pleinement au système, qu'elle ait sa propre partie dans le monde intérieur, qu'elle puisse être vraiment avec nous, mais elle ne veut pas, pas pour le moment.

 

 

 

Concernant Cassandra, c'est plus subtile et en partie de la faute de Varegh.

 

Cassandra est l'alter qui a été formé à partir de la fusion entre Caissie et moi. Elle a gardé une bonne part du caractère de Caissie, tandis que j'ai gardé une bonne partie des souvenirs de Caissie.

Cassandra a entre quinze et seize ans, si on la considère comme étant une "évolution" de Caissie, elle fait partit du second duo d'alters créés, avec Alexis. Elle est timide, mais reste la plus calme, posée et bienveillante de nous tous. Etre en colère semble impossible pour elle.

Seulement voilà, si avec Caissie le lien était fort me concernant, avec Cassandra, le lien est devenu presque inexistant. C'est le cas avec tout le reste du système, excepté Varegh. Nous avons des difficultés à sentir sa présence, à communiquer, à être co-conscient avec elle.

Si j'ai dit plus haut que c'était en partie de la faute de Varegh, c'est parce qu'il se considère comme son protecteur attitré et préfère que tout le monde se tienne éloigné d'elle. Petit à petit, nous arrivons à atténuer sa méfiance et la plupart d'entre nous peuvent désormais communiquer avec eux deux. Sauf Alexis, en qui Varegh n'a toujours aucune confiance.

 

L'un dans l'autre, avoir des alters en marge d'un système donne quand même une sensation de manque. Nous ne sommes pas complet, et nous le sentons, nous le savons. Nous faisons partis d'un tout, comme des loups formant une meute, et avec trois alters de côté, il nous manque des morceaux de ce tout.

 



24/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres